• Karine D'Oro

Pardonner pour augmenter votre variabilité cardiaque


Dernièrement, j'ai investi dans un petit appareil que l'on fixe au bout de son index qui prend vos pulsations cardiaques et qui est connecté à une application sur votre téléphone. Cela permet de mesurer l'amplitude de votre variabilité cardiaque. En effet, après des années de recherches et de pratiques de la cohérence cardiaque, j'avais envie de pouvoir observer les fluctuations quotidiennes de ma variabilité cardiaque pour approfondir mes connaissances et ma compréhension du sujet.



Qu'est-ce que la variabilité cardiaque ?


C'est une mesure très précise qui nous renseigne sur notre état de santé général. Plus l'amplitude de votre variabilité cardiaque est élevée, meilleure est votre santé. Plus cette amplitude s'écrase et plus c'est un signe de problèmes de santé sous-jacents ou imminents. C'est donc un indicateur qui intéresse grandement les médecins. Savez-vous que lorsqu'une femme accouche à la maternité, des électrodes sont placées sur son ventre afin de mesurer la variabilité cardiaque du bébé à naître. Cela permet entre autre de savoir si le bébé est en souffrance foetale et si tel est le cas, la césarienne sera proposée à la maman.


Pourquoi mesurer sa variabilité cardiaque régulièrement ?


Notre variabilité cardiaque est très influencée par tout ce que nous vivons, physiquement, psychologiquement et émotionnellement. Lorsque vous êtes en vacances et que vous êtes calme et détendu, l'amplitude de votre variabilité cardiaque aura tendance à augmenter. Si à l'inverse vous êtes stressé pour toutes sortes de raisons votre amplitude de variabilité cardiaque diminuera. Notre variabilité cardiaque est donc le reflet de notre état de stress quotidien.

Donc quelques semaines, chaque matin dès mon réveil, je prends la mesure de ma variabilité cardiaque qui fluctue en fonction de ce que j'ai fait la veille. Si j'ai pratiqué du sport, si mon sommeil était bon et réparateur et si j'ai pris le temps de méditer en général l'amplitude de ma variabilité cardiaque du lendemain matin est plutôt bonne et se situe autour de 53 (photo 1 ci-dessous) ce qui est normale par rapport à ma tranche d'âge.


Comment augmenter ma variabilité cardiaque ?


J'ai eu une grosse surprise un matin en constant que l'amplitude de ma variabilité cardiaque était passée à 73 (photo 2 ci-dessus) ! Je me suis donc posée des questions et je me suis souvenue que la veille j'avais pratiquer pour moi-même un processus de Pardon. En effet, comme je m'apprête à donner une conférence-atelier sur cette thématique, j'ai voulu expérimenter une fois de plus ce processus afin de mieux me préparer pour ce rendez-vous. Dans la 2ème photo après le Pardon, nous constatons que le système nerveux autonome a basculé en mode parasympathique indiquant très clairement que le corps est entré dans une phase de réparation et de récupération profonde. Une véritable guérison du coeur qui impact directement la physiologie !


Nous avons 2 types de stress


Cette expérience vient confirmer ce que je pense depuis plusieurs années. Nous vivons tous un stress quotidien qui est en lien avec notre qualité de vie, notre alimentation, notre activité physique, etc... Mais nous avons aussi un stress plus profond qui est en relié à nos blessures personnelles, nos conflits non résolus, nos traumatismes... Malheureusement ce stress là est plus difficile à ressentir car plus profond et inconscient. Sauf dans cette expérience, j'ai eu la preuve que lorsque l'on se libère en profondeur cela influence directement notre variabilité cardiaque donc notre état de santé.


Pardonner pour améliorer sa santé


Mais alors comment c'est possible que pardonner puisse avoir autant de répercussions sur notre état de santé ? Le processus de Pardon que je propose permet à la personne qui le vit de pouvoir expérimenter un véritable lâcher-prise sur des évènements douloureux de son passé et qui sont en lien avec une personne. Lorsque la personne ravive certains souvenirs désagréables, tout un tas d'hormones de stress va être libéré dans le corps. Lorsque ces hormones sont libérées, cela rend le souvenir très "instable" dans la mémoire et il est alors possible de modifier non pas le souvenir mais la perception que nous avons de ce souvenir. Pour cela il est important que juste après ce lâcher-prise la personne puisse vivre un état d'expansion dans lequel elle va ressentir dans son coeur des sentiments d'amour et de paix intérieure.


Après le processus du Pardon le souvenir demeure mais la charge émotionnelle a disparue. C'est pour cela que le Pardon ne consiste pas à oublier ni à accepter ce qui s'est passé mais bien se libérer émotionnellement de cette charge qui nous emprisonne et qui perturbe grandement notre santé.


Pardonner est un CHOIX que l'on fait pour se libérer soi-même. Cela n'a rien à voir avec l'autre ! Alors, allez-vous choisir de pardonner pour vous libérer ?




148 Route de Saint Julien

CH-1228 Plan les Ouates (Genève)

Suisse

  • Facebook Social Icon

Tel: +41.22.743.04.87

© 2023 by Alison Knight. Proudly created with Wix.com