• Karine D'Oro

Manger sans gluten: bon ou mauvais pour la santé ?


Au cours des dernières années, de plus en plus de personnes ont adopté une alimentation sans gluten. Certaines personnes l'ont fait pour des raisons de santé alors que d'autres l'ont expérimenté plus peut-être par curiosité. Qu'en est-il vraiment ? Quels sont les effets sur notre santé ?

Maladie Coeliaque

La raison majeure pour laquelle les personnes devraient arrêter de consommer du gluten c'est lorsqu'une maladie coeliaque a été diagnostiquée. Ces personnes-là n'ont pas d'autre choix que de stopper à vie l'ingestion de gluten. En effet, le gluten vient détruire les villosités de la paroi intestinale qui entraine une malabsorption générale des nutriments nécessaires à notre bonne santé. La seule manière de savoir si l'on souffre de cette maladie est la prise de sang et/ou une biopsie intestinale.

Sensibilité au gluten

Depuis quelques années, la médecine s'accorde pour reconnaitre la sensibilité au gluten chez certains sujets qui présentent divers symptômes lors de l'ingestion de gluten. Afin de savoir si vous avez une sensibilité au gluten, il vous suffit d'arrêter d'en consommer pendant 2 mois et de voir si vos symptômes habituels (tant physiques que psychiques) s'améliorent. Pour certaines personnes ce n'est que lors de la reprise du gluten qu'elles sentent réellement la différence.

Sans gluten : bon ou mauvais ?

Plus récemment des études ont montré que manger sans gluten pouvait être mauvais à la santé (augmentation de l'obésité, développement de maladies cardiovasculaires...) Toutefois, il me semble important de nuancer ces propos.

Si l'on regarde de plus près notre alimentation, nous constatons que le gluten est presque partout ! Difficile donc de s'en passer à moins de faire attention en lisant les étiquettes et surtout de savoir comment faire. Et c'est réellement là où est le problème majeur.

En effet, lorsque les personnes décident, soit par nécessité, soit par phénomène de mode de manger sans gluten, elles vont se tourner directement vers les produits dits sans gluten indiqués par le sigle de l'épi de blé barré. Seulement ce que l'on oublie de préciser c'est que ces produits, afin de compenser l'élasticité et la moellosité apportées par le gluten, sont riches en toute sorte d'autres substances (maïs, fécule de pomme de terre, guar, huiles hydrogénées...) Osez retourner le paquet de vos biscuits préférés ou de votre pain sous vide sans gluten et vous allez sauterez au plafond en voyant la liste des ingrédients ! Ce sont toutes ces autres substances rajoutées qui sont nocives à la santé. Le maïs et la fécule de pomme de terre vont provoquer du diabète, les huiles hydrogénées vont boucher vos artères, sans parler du reste...

Maladies auto-immunes et gluten

Le gluten est souvent déconseillé dans les maladies auto-immunes car la consommation de gluten favorise la perméabilité intestinale qui est la pierre angulaire de l’auto-immunité. Cela est plus marqué si la personne présente déjà une sensibilité au gluten mais c'est également vrai chez des personnes sans intolérance au gluten.

Savoir manger sans gluten, ça s'apprend !

Si vous voulez manger sans gluten, quelle que soit votre raison, il va falloir apprendre à le faire ! Ne pas remplacer votre pain habituel par un pain sous vide sans gluten ou par des galettes de riz ou maïs (style sagex). Le mieux est soit d'apprendre à s'en passer, soit de fabriquer votre pain avec des produits bruts (la farine toute faite sans gluten n'est pas un produit brut). Je vous ai mis une recette. Vous pouvez également décider de manger des céréales complètes (riz, millet, quinoa, sarrasin, etc...) au cours de vos repas à la place du pain. Quand aux pâtes, il faut privilégier celles qui sont 100% au riz brun, qui sont très bonnes et que vous cuisinez normalement. Les pâtes soba qui sont des spaghettis japonaises 100% à base de sarrasin sont également très bonnes dans des soupes ou des bouillons. Pour vos biscuits ou gâteaux, vous pouvez remplacer votre farine habituelle par différentes farines à base de riz, millet, sarrasin, châtaine... Et voici une astuce pour éviter que vos préparations ne s'effritent, rajoutez 1 à 2 cs de psyllium blond, c'est assez magique en plus de rajouter des fibres utiles à vos intestins.

Voilà vous l'aurez donc compris, manger sans gluten ça s'apprend et les produits sans gluten sont là "en dépannage" mais pas en usage courant. Alors partez à la découverte de nouvelles recettes et surtout faites-vous plaisir !

#sansgluten #sensibilitéauglutern #maladiecoeliaque

148 Route de Saint Julien

CH-1228 Plan les Ouates (Genève)

Suisse

  • Facebook Social Icon

Tel: +41.22.743.04.87

© 2023 by Alison Knight. Proudly created with Wix.com